Benoit BOUR

Les boules de Meisenthal

Dans les Vosges du nord, là où l’Alsace donne la main à la Lorraine, des verriers se sont établis il y a très longtemps, installant leurs huttes dans ces immenses forêts, auprès de villages qui ont pour nom Meisenthal. Là étaient réunis les conditions idéales pour fabriquer du verre : le sable, le bois, la fougère. Le sable issu du grès rose se transforme comme par magie en verre, à condition de faire monter, grâce au bois, la chaleur du four à 1500°. Autre atout, la fougère : elle pousse à profusion en cette région et, réduite en cendres, elle donne de la soude. Celle-ci fait fondre le sable (la silice qui est le vitrifiant) et donne naissance au verre. Il était autrefois appelé verre de fougère.